Patrimoine
L'église
Diable de Guenroc
Les Cheminées
Loisirs
Randonnée
Barrage de Rophemel
Plan de la commune

Nous situer
Guenroc doit probablement son nom au rocher de quartz blanc situé au nord du bourg. Gwen en breton signifie blanc et roc'h rocher.
D'autres hypothèses suggèrent que le nom viendrait de Saint-Guenro, orthographié également Guirec ou Guero, disciple de Saint-Tugdual…
La première hypothèse est la plus souvent retenue

Notons que lorsqu'on est au pied de la croix qui se trouve au sommet de ce rocher de quartz blanc, on peut apercevoir par temps clair, avec des jumelles, seize clochers situés plus ou moins loin. Ce rocher qui constituait certainement un lieu de culte pour les Celtes de la Région se prolonge vers l'ouest et sert de support à la statue du christ -roi.

Le point culminant de Guenroc est situé dans une petite parcelle boisée au lieu dit la Rosais, 103 mètres au-dessus du niveau de la mer. La situation géographique est la suivante : longitude 2° 4', ouest, latitude 48° 19' nord. (Guenroc vu du ciel sur Géo portail IGN)

La paroisse existait en 1371 - procès de canonisation de Charles de Blois. Le blason est d'origine très ancienne, " D'argent à 3 rocs d'échiquier de gueule 2 et 1", ce qui veut dire que le fond de l'écu est de couleur argent et les trois rocs de couleur rouge.

La superficie de Guenroc est de 738ha 79a 62ca, cours d'eau, chemins, routes compris. En 1990, nous constatons 428 ha en terres labourables, 61 ha en prés, 122 ha en bois, 39 ha en landes et 7 ha en jardins.

Guenroc comptait 513 habitants en 1790, 503 en 1880, 412 habitants avant la première mondiale pour 350 après en 1922, 279 en 1954, 177 en 1989, 195 en 2001. Ces chiffres n'incluent pas les résidants secondaires.

 

 
An Arvorig - La Bretagne vue autrement - Magazine et annuaire breton
  Annuaire des communes de France - communes.com